S'identifier - Contact



 
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Lundi 21 Septembre 2020

Des salons d'automne...

Vous êtes nombreux à vous interroger sur les salons d'automne, et c'est bien légitime.

Comme vous le savez, les mesures sanitaires ville par ville changent au fur et à mesure de l’évolution des indicateurs sanitaires définis par les autorités.

Les Vignerons Indépendants ont d'ailleurs reçu de la part des Préfectures les autorisations d’ouverture des salons, conditionnées par les mesures sanitaires en vigueur dans les départements aux dates de l’évènement.

Pour ce qui concerne Clermont, l’organisation du salon est conforme aux mesures sanitaires demandées : rédaction d’un protocole sanitaire propre à notre activité qui comprend : port du masque obligatoire  - respect des distances physiques et mesures d’hygiènes - respect de la jauge de 5.000 personnes en simultanée avec comptage, entre autre.

Pour Lyon, le Ministre de la santé Olivier Veran a annoncé jeudi dernier, entre autres choses, le passage de la ville au seuil d’alerte selon les indicateurs définis par l’Etat. La Préfecture du Rhône doit rendre son dispositif aujourd'hui.

Les exposants seront informés cette semaine de la faisabilité de la tenue du salon et des pistes sur lesquelles nous travaillons pour maintenir un flux d’affaires dans le contexte actuel.

Il est déjà prévu de mettre à disposition un bon de commande et/ou un lien vers les eboutiques sur les pages des exposants inscrits aux salons, mis en ligne après le salon.

Elise - 12:26 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Ventes à distance : lettre au commissaire Thierry Breton

Action CEVI

Historiquement, la CEVI (Confédération Européenne des Vignerons Indépendants) a été la première association à sensibiliser aux difficultés liées à la vente à distance de vin auprès des particuliers dans l'UE.

En effet, la vente directe aux consommateurs et le e-commerce deviennent une source de revenus de plus en plus attractive pour les viticulteurs, notamment pour les PME et pendant cette crise à laquelle nous avons été confrontés, avec le besoin de trouver des solutions alternatives pour vendre nos produits.

Cependant, les ventes à distance sont rendues difficiles lorsqu'il s'agit de vin et le franchissement les frontières nationales au sein de l'UE, nos produits étant confrontés à de nombreuses contraintes administratives qui nous empêchent de commercer normalement dans l’Union.
 
En 2019, la Commission européenne a lancé une étude d'impact sur la question des ventes à distance dans l'UE.

Les résultats ont été intégrés dans un volumineux rapport final publié par la Commission européenne en juin dernier.

De nombreux problèmes soulevés par la CEVI ont été clairement identifiés, notamment s’agissant des lourdeurs administratives pour vendre commercialiser nos produits directement aux consommateurs et via le commerce électronique, qui ont un coût pour les entreprises et sont dissuasives.
 
La CEVI a donc adressée vendredi 10 septembre une lettre au Commissaire européen Thierry Breton, en charge du marché intérieur, pour lui faire part une nouvelle fois des inquiétudes de notre secteur concernant la vente directe de vin aux particuliers dans l'UE et les contraintes administratives qui en découlent.

Elise - 07:06 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Vendredi 18 Septembre 2020

Garantie Financière Tourisme et crise du covid

Interview du DG de Groupama Assurance-Crédit et Caution

Groupama Assurance Crédit & Caution propose, en plus de la garantie contre les impayés, une caution financière pour les entreprises qui vendent des packages et qui sont immatriculées Atout France.
 
En effet, pour protéger le consommateur, Atout France exige une garantie financière dès que vous percevez des acomptes dans le cadre d’un forfait de prestations touristiques.

Cette garantie prévoit le remboursement des sommes versées par le consommateur en cas de non-réalisation de la prestation pour cause de défaillance ; elle est illimitée en montant.

Dans une interview à TourMaG.com, Jean-Michel Pérès, directeur général de Groupama Assurance-crédit & Caution, s'exprime sur sa politique de garantie financière tourisme, six mois après le début de la crise liée à l'épidémie de Covid-19 :
 
https://www.tourmag.com/Groupama-Nous-n-avons-pas-de-strategie-de-desengagement-en-2021_a105280.html

Elise - 09:26 - rubrique Partenaires - Version imprimable - Permalien

Jeudi 17 Septembre 2020

"Alerte aux Toxiques" : Vraies analyses, fausses interprétations

Des interprétations tronquées

L’association girondine « Alerte aux Toxiques » a lancé en septembre 2020 une nouvelle campagne de dénigrement des vins de bordeaux qui cette fois entraîne la HVE.

Certains médias ont repris largement le communiqué publié par cette association à propos de 22 analyses de vins issus d’exploitations HVE en exploitant la caution du Laboratoire Dubernet à Narbonne.

Les conclusions rapportées par l’association « Alertes aux Toxiques » sont édifiantes pour la HVE. Mais elles sont fausses.

Le Laboratoire Dubernet a transmis une note en date du 16/09/20 résumant les conclusions originales transmises à l’association « Alertes aux Toxiques ».

[Nous constatons] que ce qui est relayé dans la presse ne correspond pas du tout aux conclusions et aux commentaires présents sur chacun des rapports d’analyse transmis à l’association « Alerte aux Toxiques »

    Du fait de la technologie d’avant-garde mise en œuvre :

o Les traces détectées ont des valeurs infimes,

o L’analyse du même vin réalisé dans un autre laboratoire avec des outils standards aurait donné deux fois moins de molécules détectées,

    Ainsi, ce que ne dit pas l’association « Alerte aux Toxiques » :

o La majorité des vins analysés ont été produits entre 2015 et 2018. Or sur l’ensemble du territoire, 2/3 des exploitations certifiées aujourd’hui ne l’étaient pas en 2018….

o Certains vins analysés auraient passé sans problème les contrôles analytiques tels que réalisés pour les vins BIO.

o Pour certains vins, le très faible niveau de trace peut résulter non pas d’une pratique, mais d’une contamination de voisinage ou d’une rémanence dans l’environnement.

Enfin, aucune molécule interdite – même sous forme de trace – n’a été détectée, et pour les taux les plus élevés, les seuils sont 5 à 100 fois en dessous des limites réglementaires de santé publique.

La presse est un outil précieux d’information. Nous invitons les journalistes – et plus largement tout organisme susceptible de relayer une information – à vérifier à la source la qualité, la crédibilité et l’objectivité des informations avant de s’en faire écho.

Elise - 09:51 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Mercredi 16 Septembre 2020

Quand déclarer une facture non payée ?

Contrat d'assurance-Crédit

Vous êtes couverts par le contrat d'assurance Millésime et vous faites face à une facture non payée : quand devez-vous déclarer cette facture non payée ?

=> Au plus tôt lorsque l'échéance indiquée sur votre facture est dépassée.

=> Au plus tard 160 jours après la date d'émission de la facture (ou date d'expédition) pour un acheteur en France, et 190 jours pour un acheteur à l'export.

A titre indicatif, 160 jours en arrière nous ramènent au 9 avril, 190 jours nous ramènent au 10 mars.

Nous vous conseillons d'être attentifs aux dates et de ne pas attendre la dernière limite pour déclarer vos sinistres.

Attention, en cas d'impayé (chèque sans provision, traites refusées...) ou de procédure collective (redressement, liquidation, sauvegarde...), vous ne disposez que de 8 jours pour déclarer le sinistre.

Si vous êtes en contrat groupe, votre fédération est votre interlocuteur.

Si vous êtes en contrat individuel, Groupama Assurance Crédit est votre interlocuteur.

Elise - 07:48 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Vendredi 11 Septembre 2020

Cumul RSA / salaire vendangeur

Indre-et-Loire

Le Conseil Départemental d'Indre-et-Loire a souhaité renouveler le dispositif de cumul RSA/salaire saisonniers pour la campagne 2020, durant toute la durée des vendanges.

Ainsi, les candidats peuvent bénéficier de la neutralisation de ressources : cumul RSA et salaires après 5 jours consécutifs de vendanges chez un ou plusieurs employeurs.
 
Chaque exploitation viticole ayant des salariés concernés devra envoyer les fiches de paie des salariés concernés à la FAV d'Indre-et-Loire avant le 15 novembre 2020.

La Direction de L’insertion de l’Habitat et du logement s’occupera de procéder à la demande de neutralisation de ressources auprès de la CAF ou de la MSA.

Contact : FAV 37 - Camille Cailleau - 06 59 02 29 78 - fav3772@gmail.com

Elise - 08:42 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Jeudi 10 Septembre 2020

Mercredi 09 Septembre 2020

Masques de protection

Ensemble contre le virus

Vous pouvez encore commander des masques :
  • Masque chirurgical jetable à 0.29 € HT
  • Masque lavable en tissu beige à 2.75 € HT
Dans la limite des stocks disponibles.

Pour plus de précision, contactez votre fédération.

Elise - 11:20 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Mardi 08 Septembre 2020

Vendangeur d'un jour

Lancement de l'opération

Ludovic Walbaum, vice-président des Vignerons Indépendants de France en charge de l'oenotourisme, était l'invité de RTL Petit Matin pour lancer l'opération "vendangeurs d'un jour" dans toute la France.

Pour écouter : https://bit.ly/35dgOgf

Elise - 11:13 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Lundi 07 Septembre 2020

Kit communication pour tous les certifiés HVE

L'avez-vous reçu ?

Les VIgnerons Indépendants envoient automatiquement un Kit Communication HVE (2 affiches + un chevalet + bons de commande macarons-stickers HVE + bon de commande panneau alu brossé logo HVE pour l’extérieur) à tous les adhérents certifiés HVE.
 
L’envoi est déclenché dès que la certification est enregistrée dans la base de données des adhérents.
 
Si vous êtes un adhérent certifié HVE, et que vous n'avez pas encore reçu votre Kit Communication HVE, c'est sans doute que votre certification n'a pas été encore enregistrée.

Dans ce cas, nous vous invitons à l'enregistrer sans attendre via votre espace adhérent.

Pour plus de précision, contactez votre fédération.

Elise - 11:09 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Samedi 05 Septembre 2020

Assemblée Générale des Vignerons Indépendants 37

Remise des diplômes du concours

Les Vignerons Indépendants d'Indre-et-Loire a réuni leur Assemblée Générale 2020, ce jeudi 3 septembre à Bourgueil.

L'AG a adopté à l'unanimité le rapport d'activité, le rapport financier, le montant de la cotisation 2021 (à l'identique) et le renouvellement des administrateurs.

Ce fut également l'occasion de remettre les diplômes du concours 2020, en présence des entreprises partenaires.

Les diplômes ont été adressés par courrier aux vignerons médaillés qui n'ont pas pu se déplacer.

Elise - 11:55 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Vendredi 04 Septembre 2020

Création du Crédit d'Impôt HVE

Satisfaits d'avoir été entendus

Les Vignerons Indépendants ont accueilli avec beaucoup d’intérêt les annonces du plan de relance présentées hier par le Premier ministre et détaillées pour l’Agriculture par le ministre Julien Denormandie.
 
En tout premier lieu, ils tiennent à saluer la création du crédit d’impôt pour les exploitations passant le cap de la certification Haute Valeur Environnementale (HVE), pour lequel ils militaient activement depuis plusieurs années maintenant !

A ce sujet, ils souhaitent remercier les nombreux parlementaires qui se sont engagés depuis plus de deux ans maintenant à leurs côtés pour faire aboutir cette mesure essentielle dans le cadre de la transition agroécologique.
 
Ils notent également avec beaucoup de satisfaction les mesures prises pour aider les agriculteurs, et notamment les vignerons, à se protéger contre les aléas climatiques.

Cela fait en effet plusieurs années que les Vignerons Indépendants mènent un travail de fond pour établir une palette d’outils efficients pour faire face à ces aléas, que ce soit par des dispositifs fiscaux, assurantiels, ou encore de protection physique au vignoble. Ils espèrent que les mesures prises par le gouvernement permettront de couvrir l’ensemble des dispositifs nécessaires, des tours antigel aux divers outils de lutte contre la grêle, en n’oubliant pas le nécessaire stockage de l’eau dans certaines régions.
 
Ils regrettent cependant que l’agriculture ne bénéficie pas de l’allègement des impôts de production mis en place pour l’industrie, alors même que ceux-ci visent à rétablir le différentiel de compétitivité avec les principaux concurrents des pays voisins et soutenir ainsi la production en France.

Elise - 16:02 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Plus d'articles :

Enregistrer
Enregistrer

Recherche


Archive : tous les articles

Archives par mois

Liens utiles

















EnregistrerEnregistrerEnregistrer


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.