S'identifier - Contact


Jeudi 04 Août 2022

Fermeture estivale de la fédération

Comme annoncé précedemment, la fédération régionale sera fermée du vendredi 5 août au vendredi 26 août inclus.

Vous pouvez continuer à adresser vos mails et messages téléphoniques, mais ils ne seront ni lus ni traités avant le lundi 29 août.

Pour les assurés du contrat groupe Millésime, si vous avez besoin de déposer rapidement une option ou de déclarer un sinistre, adressez-vous à la fédération d'Aquitaine (coordonnées détaillées envoyées par mail ce jeudi 4 août).

Pour tout autre cas urgent, adressez-vous au président(e) de votre fédération départementale :

  • Indre-et-Loire : Philippe Pitault
  • Loir-et-Cher : Laure Dubreuil
  • Vigobles du Centre : Côme Rouzé
  • Allier : Corinne Laurent

Elise - 10:55 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Mercredi 03 Août 2022

Indre-et-Loire : AG et remise des diplômes

La fédération 37-72 a tenu son Assemblée Générale ce mardi 2 août.

L'occasion de remettre les diplômes du concours, de faire le point sur l"organisation des Rencontres Nationales 2023... et de visiter la brasserie de la Rodaie d'Hervé Morin, vigneron et brasseur !

Un grand merci renouvelé à Stéphanie et Hervé Morin pour leur accueil (et pour la fraîcheur de leurs bières en ce jour de grande chaleur ;)



Elise - 11:55 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Lundi 01 Août 2022

Provenance des vins sur les menus des restaurants

Le décret est enfin paru

En 2019, une proposition de loi reprenant plusieurs dispositions censurées par la Loi EGAlim a été déposée et cosignée par de nombreux parlementaires, et notamment par la co-présidente du groupe vin de l’Assemblée nationale de l’époque, Marie-Christine Verdier-Jouclas.
 
Pour rappel, la loi EGAlim a été adoptée le 2 octobre 2018 et a mis en place des dispositions issues des recommandations des États Généraux de l’Alimentation, et en particulier :

•    Permettre aux agriculteurs de vivre du prix juste payé, permettre à tous dans la chaine de valeur de vivre dignement par une réforme des règles de contractualisation entre agriculteurs et transformateurs et par l’encadrement des relations commerciales ;

•    Restaurer la confiance entre les acteurs au sein des filières en créant ou en améliorant les conditions de leur structuration

•    Répondre aux nouvelles attentes des consommateurs, à savoir s’alimenter mieux et sainement par la recherche d’une place plus importante pour les produits bio, locaux ou écologiques, par la lutte contre le gaspillage alimentaire et par la préoccupation pour le bien-être animal
 
Toutefois, suite à la saisine du Conseil constitutionnel, ce dernier a décidé en octobre 2018 d’annuler plusieurs dispositions introduites par les parlementaires, pour le motif d’absence de lien même indirect avec le texte initial.
 
La proposition de loi déposée en 2019 venait reprendre les articles annulés de la loi EGAlim, imposant notamment aux « exploitants d'établissements titulaires d'une licence de débit de boissons à consommer sur place ou à emporter ou d'une licence de restaurant indiquent, de manière lisible, sur leurs cartes ou sur tout autre support la provenance et, le cas échéant, la dénomination de l'appellation d'origine protégée ou de l'indication géographique protégée des vins mis en vente sous forme de bouteille, de pichet ou de verre. »
 
Les modalités d'application de cette disposition devaient toutefois être fixées par décret en Conseil d'État après que la Commission européenne l’a déclaré compatible avec le droit de l'Union européenne.
 
C’est enfin chose faite ! Le décret a été publié ce dimanche (ici) et prévoit que :

•    La mention de la provenance du vin sur les menus, cartes des vins et autres supports désigne le ou les pays d'origine du vin ou sa provenance européenne

•    L'amende applicable est celle des contraventions de 5e classe soit 1500€

Elise - 14:14 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Vendredi 29 Juillet 2022

Un nouveau président pour les Vignerons Indépendants du Centre Val de Loire

Communiqué de presse

Guillaume Laporte vient d’être élu à la présidence de la fédération des Vignerons Indépendants du Centre Val de Loire, succédant ainsi à François Cazin.
La présidence lui a été confiée le 26 juillet par un conseil d’administration unanime.


A gauche François Cazin - A droite Guillaume Laporte

« Mon domaine est adhérent de longue date aux Vignerons Indépendants et je suis moi-même impliqué depuis plusieurs années, notamment au sein de la commission syndicale nationale.
Le travail réalisé par notre mouvement pour défendre nos entreprises est déterminant, mais souvent peu visible.
Il nous revient de faire savoir que les Vignerons Indépendants ne proposent pas que des services à la carte et que l’adhésion permet de renforcer notre capacité d’action collective »
affirme le nouveau président.

Installé à Chavignol, sur la commune de Sancerre (18), Guillaume Laporte, 42 ans, exploite 14 ha de vignes.

« Les 3 années de mon mandat ont été particulièrement perturbées par une succession de crises et d’aléas, dont nous mesurons encore les effets aujourd’hui» explique François Cazin.
« Je souhaite à nos adhérents de renouer rapidement avec des récoltes et des conditions de commercialisations plus prometteuses, et à Guillaume de poursuivre le fil des activités de promotion et de défense du métier de Vigneron Indépendant dans une ambiance plus sereine avec l’appui et les compétences de notre directrice Elise».


Avec l’appui du Conseil d’administration, Guillaume Laporte souhaite maintenant poursuivre le développement de la fédération, qui rassemble 300 entreprises sur son territoire régional.

Elise - 12:06 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Jeudi 28 Juillet 2022

Capsules : augmentation des tarifs au 1er sept

La fédération subit depuis plusieurs mois des augmentations importantes de tarifs de ses fournisseurs de capsules (de 5 à 35% selon les références).

La fédération se voit contrainte de répercuter ces augmentations en l'état.

Les nouveaux tarifs prendront effet au 1er septembre 2022, ils sont disponibles sur simple demande.

Elise - 12:29 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Mercredi 27 Juillet 2022

Guillaume Laporte, nouveau Président de la FRVI CVL

Mardi 26 juillet, la fédération régionale des Vignerons Indépendants du Centre Val de Loire a élu son nouveau président.

Guillaume Laporte succède à François Cazin, arrivé au terme de son mandat de 3 ans.

Guillaume Laporte, 42 ans, exploite 14 ha de vignes à Sancerre.




Elise - 11:54 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Vendredi 22 Juillet 2022

Coiffes noir mat / logo or

Elles sont là !

Les coiffes pour vin effervescent "velours noir mat" avec le logo "Vigneron Indépendant" en or à chaud sont approvisionnées.

Prochain arrivage en novembre.

Elise - 09:34 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Jeudi 21 Juillet 2022

Fraudes et escroqueries

Nouveau guide de prévention

La pandémie de la Covid a été marquée par un recours massif des entreprises et des citoyens à de nouveaux outils numériques.

Cette montée en puissance s’est accompagnée d’une recrudescence des fraudes et escroqueries en ligne.

Les pratiques frauduleuses sont très variées et touchent les consommateurs comme les entreprises :
  •     arnaques au compte personnel de formation (CPF)
  •     escroquerie à l’encaissement de chèques
  •     faux ordres de virements
  •     usurpations d’identité de professionnels
  •     faux sites administratifs collectant illicitement des données personnelles ou des coordonnées bancaires
  •     fraudes s’appuyant sur la générosité des donateurs
  •     offre de produits d’épargne et de crédits à des conditions particulièrement attractives
  •     prospections commerciales non sollicitées (SPAM)
  •     hameçonnage, phishing
  •     pratiques abusives dans le domaine du dropshipping
  •     ventes en réseau multi-niveaux illicites.
  •     détournements de virements bancaires (157 millions d’euros de préjudice en 2020),
  •     escroqueries aux chèques (538 millions d’euros de fraude au chèque en 2020),
  •     arnaques au compte personnel de formation (CPF)
  •     escroqueries au règlement général sur la protection des données (RGPD)
  •     usurpations d’identité (en très forte augmentation).
Les services de l'Etat publient un guide pratique donnant des conseils utiles de prévention, téléchargeable ici.

Elise - 09:23 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Mercredi 20 Juillet 2022

Soirée des Vignerons Indépendants

Indre-et-Loire et Sarthe

La fédération d'Indre-et-Loire et de la Sarthe organise une soirée à l'attention de ses adhérents, le mardi 2 août.

Au menu :
  • Remise des diplômes du concours 2022
  • Assemblée Générale
  • Présentation des Rencontre 2023
  • Visite de la brasserie de la Rodaie, dégustation bières et vin

Inscrivez-vous par mail.

Elise - 16:21 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Mardi 19 Juillet 2022

Lundi 18 Juillet 2022

Allongement durée de remboursement PGE

La mobilisation continue

Cette semaine, Jean-Marie Fabre a profité de plusieurs rendez-vous pour remettre l’accent sur la demande d’allongement de la durée de remboursement des PGE pour les TPE du secteur, en anticipation des difficultés financières.
 
Subissant une succession d’aléas depuis 2 ans et demi maintenant (taxes Trump à partir d’octobre 2019, crise covid, gel historique 2021, aléas climatiques 2022, difficultés d’approvisionnement et hausse des coûts des matières sèches actuellement), la situation financière des TPE du réseau s’est globalement dégradée.

A fin 2019, seules 4% des entreprises étaient en mauvaise ou très mauvaise situation financière alors qu’aujourd’hui, elles représentent 22% du réseau.
 
De plus, les chiffres issus de la dernière enquête de l’Observatoire national des Vignerons Indépendants indiquent également :
 
- Le recours massif au PGE pendant la crise Covid pour 60% des entreprises du réseau, pour soutenir les charges, notamment salariales, qui continuaient de courir malgré la fermeture des marchés.
70% des bénéficiaires ont utilisé le PGE en totalité.

- Les difficultés d’approvisionnement sur un certain nombre de matières sèches et les hausses incessantes des coûts des fournitures, 69% des vignerons subissant cette situation.
Au global, l’ensemble des hausses des coûts de production (matières sèches, intrants, GNR, livraison, etc.) représente 13% du prix de vente HT d’une bouteille.

La situation de certaines TPE risque donc d’être des plus difficiles dans les mois à venir, partant d’une situation financière déjà dégradée, à laquelle s’ajoute d’un côté la hausse des remboursements d’emprunts liée au PGE et celle des coûts de production, et de l’autre la baisse des chiffres d’affaires, conséquence directe de l’aléa climatique exceptionnel de 2021.
 
C’est pourquoi les alertes auprès des pouvoirs publics sont particulièrement importantes, et que la demande portée d’allongement de la durée de remboursement a tout son sens.
 
Ces messages ont été portés cette semaine auprès :

- de la nouvelle conseillère filières végétales du ministre de l’Agriculture,
- de nos contacts au sein du ministère de l’Agriculture,
- ainsi qu’auprès du nouveau conseiller agricole de la Présidence de la République et de Matignon lors d’un rdv spécifique.
 
 
Interrogé par la presse viticole, Jean-Marie Fabre y a interpellé le nouveau gouvernement sur le sujet dans l’article : « Le gouvernement sera-t-il au rendez-vous pour soutenir la performance économique des vins français ? ».
 
Cet article a également été l’occasion d’aborder la problématique des enjeux structurels qui se font jour dans certains vignobles.

Le président de la confédération, Jean-Marie Fabre y réaffirme la position du conseil d’administration, en demandant de prendre en compte les problématiques qui se font jour et en mettant sur la table et en expertisant les outils pouvant répondre aux besoins structurels et financiers des bassins, comme le levier des mesures du FEADER pour changer la destination des surfaces viticoles.
 
 

Elise - 16:14 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Vendredi 15 Juillet 2022

Assemblée Générale le mardi 26 juillet

Pouilly, Sancerre et Vignobles du Centre

Les Vignerons Indépendants de Pouilly, Sancerre et des Vignobles du Centre tiendront leur Assemblée Générale le :

Mardi 26 juillet
A 18 heures
Au caveau des Vignerons à Pouilly-sur-Loire

Marius Tabordet interviendra sur la mise en place d'espaces pour la biodiversité.

Après l'AG, la soirée se poursuivra au restaurant "Le Chai".

Inscrivez-vous !

Elise - 16:37 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Plus d'articles :

Enregistrer
Enregistrer

Recherche


Archive : tous les articles

Archives par mois

Liens utiles

















EnregistrerEnregistrerEnregistrer


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.