S'identifier - Contact




 
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Mercredi 19 Décembre 2018

Fermeture de fin d'année

Trêve des confiseurs

La fédération sera fermée du 24 au 31 décembre inclus.

Réouverture le mercredi 2 janvier à 8 heures.

Joyeuses fêtes de fin d'année à tous !

Elise - 09:45 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Lundi 17 Décembre 2018

PAC 2021

Discussions au niveau européen

La Commission européenne a publié ses projets de texte le 1er juin dernier.

La Politique Agricole Commune (PAC) se trouve aujourd’hui sur la table des Co législateurs européens.
 
De son côté, le Parlement européen est en plein travail.

Mi-novembre, les 3 rapporteurs sur la PAC (dont M. Éric Andrieu pour la partie OCM, Mme Herranz Garcia pour les plans stratégiques) ont présenté leurs propositions d’amendements des textes de la Commission européenne.

La deadline pour le dépôt d’amendements au Parlement européen était 3 décembre dernier.
 
La Confédération Européenne des Vignerons Indépendants (CEVI) ainsi que les Vignerons Indépendants de France ont donc travaillé sur un certain nombre d’amendements :

• Étiquetage nutritionnel,
• La défense et l’amélioration des mesures d’aides,
• La préservation du dispositif d’autorisations de plantations,
• Et sur d’autres sujets comme la désalcoolisation, les nouvelles variétés, etc.
 
Ces amendements ont été présentés par la CEVI à un certain nombre de députés européens.

Elise - 09:56 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Vendredi 14 Décembre 2018

Gestion du potentiel de production

Autorisation de plantation

Depuis le 1er janvier 2016, les arrachages doivent être suivis d’une demande de replantation auprès de FranceAgriMer à l’échéance de la fin de la deuxième campagne suivant la date de réalisation de l’arrachage.

En l’absence de cette demande, les producteurs perdent leur « droit » à replanter.

Cette année était la première année où des exploitations n’ayant pas fait les démarches dans les temps perdaient la possibilité d’obtenir une autorisation de replantation.
 
Lors du Conseil spécialisé vin du 14 novembre dernier, Thomas Montagne a alerté l’administration sur ces difficultés et l’importance d’un relai efficace d’information auprès des producteurs.

FranceAgriMer nous a répondu disposer des éléments pour avertir les producteurs de l’expiration de leurs autorisations de plantation ou de replantations, et une première information a d’ores et déjà été transmise aux opérateurs.
 
Néanmoins, FranceAgriMer ne dispose pas des éléments contenus dans le CVI, nécessaires pour avertir les producteurs de l’arrivée à expiration de leur droit à demander une autorisation de replantation (c’est-à-dire deux ans après l’arrachage).
 
Ainsi, avec le concours de la CCVF, nous avons donc sollicité les Douanes, pour qu’une information soit envoyée annuellement et dans un délai raisonnable, afin de rappeler aux producteurs que le délai de deux ans suivant la date de réalisation de l’arrachage arrive à expiration, et qu’au-delà de ce délai, la superficie arrachée ne permettra plus d’obtenir une autorisation de replantation.

Elise - 18:51 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Jeudi 13 Décembre 2018

PLFSS 2019

Le texte est adopté

Les députés ont adopté le Projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2019 en lecture définitive le 3 décembre dernier.
 
Concernant le TO/DE (travailleurs occasionnels – demandeurs d’emploi)

Après de nombreux rebondissements sur le sujet, et les différentes propositions faites par les députés et les sénateurs pour revenir sur la suppression du dispositif par le Gouvernement, la version définitive du PLFSS a finalement entériné la proposition d’abaisser le seuil d’exonération de charges prévues par le dispositif devant remplacer le TODE à 1,20 Smic.
 
Concernant les articles sur la taxation des vins/alcools

Les propositions relatives à la taxation de boissons à base de vin (assujettissant par erreur un grand nombre de produits vitivinicoles) et à la taxation de la publicité ont été définitivement écartées, le Gouvernement a lui-même déposé un amendement supprimant l’extension de la taxe dite premix, aux premix à base de vin. Il a également annoncé qu’un travail serait mené sur ce sujet dans les mois à venir.
 
Le texte adopté prévoit également la remise par le Gouvernement au Parlement, au plus tard le 1er juin 2019, d’un rapport relatif aux dépenses de prévention des addictions, notamment concernant la prévention de l’alcoolisme.
 

Elise - 16:50 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Mercredi 12 Décembre 2018

Conseil d'administration des Vignerons Indépendants de France

Le conseil d’administration des Vignerons INdépendants de France se réuni ce mercredi 12 décembre afin de faire le point sur les dossiers en cours.

A l’ordre du jour :
 
- Actualités syndicales nationales et européennes : réforme de la PAC ; fiscalité ; cuivre.
- Salons grands publics : bilan des salons d’Automne; point sur la soirée avant-première du 28 novembre qui s'est déroulée à l'ouverture du salon de Paris-Porte de Versailles
- Rencontres nationales des Vignerons Indépendants : point d’étape
- Marque Vigneron Indépendant : présentation de la nouvelle campagne de communication
- Œnotourisme : bilan des 1ères assises nationales
- Vin et société : point d’actualité.

Elise - 08:58 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Mardi 11 Décembre 2018

Votre kakémono personnalisé

Votre domaine aux couleurs des Vignerons Indépendants

Votre fédération vous propose de faire imprimer votre propre enrouleur aux couleurs des Vignerons Indépendants.
 
Vous disposerez à la fois de la marque collective du mouvement aux couleurs dynamiques et du logo de votre domaine entièrement personnalisé.
 
Le tout pour un tarif négocié dont vous bénéficierez directement et intégralement !

Cliquez ici pour voir l'enrouleur.

Cliquez ici pour voir le devis.
 

Si vous êtes intéressés, renvoyez les éléments par mail directement à Laureen Nicol :

- le devis signé
- votre visuel à insérer
- vos adresses de facturation et de livraison

Pour plus de précisions sur l'action, contactez votre fédération
Pour plus de précisions techniques, contactez l'imprimeur.

A vous de jouer !
   

Elise - 14:56 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Lundi 10 Décembre 2018

Déclarez vos impayés du mois de juillet

Couverture Assurance-Crédit de GROUPAMA

Vous êtes couvert par un contrat d'assurance "Millésime" contre les impayés ?

Alors il est temps de déclarer vos éventuelles factures impayées du mois de juillet 2018 pour la France, et du mois de juin 2018 pour l'export.

Groupama Assurance-Crédit se chargera pour vous de toute la procédure de recouvrement.

Attention :  Si vous êtes informé d’une procédure collective (sauvegarde, redressement, liquidation) ou si vous recevez un avis de chèque sans provision, le délai de déclaration du sinistre est de 8 jours !

Pour plus de précisions sur le fonctionnement du contrat, contactez Groupama Assurance-Crédit si vous êtes en contrat individuel, contactez votre fédération si vous êtes en contrat groupe.

Elise - 10:45 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Vendredi 07 Décembre 2018

Cherche stage 3 mois non rémunéré

Relation clientèle et oenotourisme

Marjorie Neveu recherche un stage pour le premier trimestre 2019 (pas de rémunération requise).

Elle souhaite, à moyen terme, pouvoir ancrer son projet dans le domaine de l’œnotourisme et ainsi pouvoir accompagner les particuliers et professionnels en développant la promotion des caveaux et vignes tourangelles.

Adaptation - Rigeur - Polyvalence - Développement de la croissance & Communication - sont les atouts qu'elle met en avant pour vous servir aussi bien dans la relation clientèle, l’expertise et le conseil produit « vin », l’animation d’un point de vente, que dans la conception de nouveaux évènements.

Téléchargez ici ses motivations et son CV.

Elise - 11:29 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Jeudi 06 Décembre 2018

Prospectez Sidney et Melbourne avec la région Centre Val de Loire

Offre réservée aux entreprises du Centre Val de Loire

DEV’UP Centre-Val de Loire vous propose de participer à la 4ème édition des TASTIN’FRANCE Australie en bénéficiant de l’aide de la région Centre-Val de Loire.

Cette offre est réservée aux domaines ayant leur siège social en Région Centre Val de Loire.

Deux dégustations réservées aux professionnels seront organisées (Sydney et Melbourne) avec une présentation du marché australien et une visite de points de vente (Melbourne).

Une extension est possible dans la Yarra Valley (visite guidée + échange avec les producteurs) et en Nouvelle Zélande.

CHIFFRES CLÉS :

-    Croissance annuelle moyenne de 3% par an depuis 1991
-    Un des plus forts pouvoir d’achat au monde (51,7K€ par habitant)
-    La France est le 2ème importateur derrière la Nouvelle Zélande (19% des parts de marché en volume et 36% en valeur)
-    Le Val de Loire a progressé de 29% en volume depuis 5 ans (10 180 hL)

FOCUS MARCHÉ :

Sydney est une ville cosmopolite avec des influences asiatiques et américaines. Ouverture de nouveaux bars à vin et bars cachés très tendance. Le plus fort pouvoir d’achat de l’Australie.

A Melbourne règne une culture très européenne : consommation de vin en terrasse ou en « rooftop » répandue. Le consommateur y est ouvert aux nouveaux produits.

Si vous souhaitez participer à cette nouvelle édition, retournez votre bulletin d’engagement dans les meilleurs délais et avant le 14 décembre 2018.

Plus de précisions auprès d'Antoine WAËLS, Chargé de mission Développement international : +33 2 18 69 30 33 / 06 31 91 42 41 ou par mail.

Elise - 08:58 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Mercredi 05 Décembre 2018

Viti Investissement - AAP 2019

Ouverture différée du téléservice

FranceAgriMer nous informe que l’ouverture du téléservice viti-investissement pour l’appel à projets 2019 est différée de quelques jours.

Nous vous informerons de l'ouverture qui, a priori, devrait intervenir avant la fin de la semaine.

Elise - 16:55 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Mardi 04 Décembre 2018

Diffusion de vos offres d'emploi

Connaissez-vous la bourse d'emploi de l'ANEFA ?

Elise - 14:56 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Lundi 03 Décembre 2018

Le Ministre de l'Agriculture au salon de Paris Porte de Versailles

Evénement

La 40ème édition du Salon des Vins des Vignerons Indépendants de Paris-Porte de Versailles vient de fermer ses portes, après plus de quatre jours d’ouverture au public.

Cette édition anniversaire, qui a accueilli plus de 125 000 visiteurs, a en outre reçu la visite du nouveau Ministre de l’Agriculture venu découvrir le dynamisme du modèle vigneron indépendant.


Des dizaines de milliers de visiteurs sont venus arpenter les allées du salon des vins des Vignerons Indépendants du mercredi 28 novembre au dimanche 2 décembre au soir, à la découverte des vins et des personnalités des vignerons exposants.

Débuté il y a maintenant 40 ans avec une dizaine de producteurs passionnés, le succès du salon de Paris Porte de Versailles ne se dément pas depuis lors, rassemblant aujourd’hui un millier d’exposants pour un nombre toujours croissant de visiteurs ravis de la diversité de l’offre des vins présents et des échanges directs avec les vignerons.

Dimanche soir à la fermeture du salon, les Vignerons Indépendants se félicitaient d’une augmentation de 12 % de la fréquentation du salon.

Le nouveau Ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, a profité de cette occasion pour venir découvrir en personne, vendredi en fin d’après-midi, cette grande manifestation viticole.

Le ministre a ainsi pris le temps d’arpenter les allées du salon, à la rencontre des vignerons exposants, de leurs vins, mais surtout des problématiques qu’ils rencontrent au quotidien dans l’exercice de leur métier très complet.

Les responsables du mouvement ont pu exposer la particularité du modèle vigneron indépendant, la force de son indépendance, mais aussi les difficultés rencontrées par ces petites entreprises sans cesse soumises à des contraintes règlementaires et financières de plus en plus importantes.

Plusieurs sujets ont été abordés à l’occasion de ces échanges constructifs : la réforme de la PAC 2020 et la prise en compte des petites exploitations dans ce cadre, la réserve de précaution en nature, l’environnement et le développement de la HVE, l’export et l’oenotourisme, pour n’en citer que quelques-uns !

La présence chaleureuse du Ministre et la qualité de son écoute ont été particulièrement appréciées.

Elise - 14:34 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Plus d'articles :

Enregistrer
Enregistrer

Recherche


Archive : tous les articles

Archives par mois

Liens utiles

















EnregistrerEnregistrerEnregistrer


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.