S'identifier - Contact



 
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Vendredi 21 Février 2020

Conjoncture viticole

Note de l'Agreste

 Agreste, le centre de statistique publique agricole du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation vient de publier une synthèse conjoncturelle sur la viticulture.

Celle-ci souligne qu’en 2019 la production viticole française a diminué de 14% par rapport à 2018 et de 6% par rapport à la moyenne des cinq dernières années.

Les récoltes reculeraient également au niveau mondial.
Ces estimations portent sur les récoltes annuelles totales et non sur les parties commercialisables. Les conditions climatiques sont la cause de ces baisses.
 
Cependant, les statistiques soulignent que sur les quatre premiers mois de la campagne 2019-2020 (août à novembre 2019), les exportations de vins français, hors spiritueux, augmentent en volume et en valeur (+2%).

Cela est lié au retour de la production mondiale à son niveau moyen, à la reconstitution des stocks de vins français et à la baisse des prix des vins français à l’exportation vers certaines destinations.

Vers les États-Unis, où la taxe douanière sur les vins tranquilles est appliquée depuis le 18 octobre 2019, la hausse est plus mesurée. Elle est de +1% en volume, mais elle demeure stable en valeur, en raison du recul des prix.

Les négociations en vue du Brexit vers le Royaume-Uni conduisent les exportations d’AOP tranquilles à une augmentation de 6% en volume et de 11% en valeur.
 
Par ailleurs, les prix à la production des principaux vins d’appellation diminuent.
Toutefois, la baisse globale masque des disparités entre appellations, de -21% pour les vins de Bordeaux, affectés par une diminution des ventes, à +6% pour les vins de Provence, portés par la demande de rosés à l’international.
 
Pour la vente des vins en vrac, une baisse en volume est marquée sur les vins sans IG et des IGP sur les cinq premiers mois de la campagne 2019-2020 (août-décembre 2019), allant respectivement de -60% et de -25% sur un an, d’après les données collectées par FranceAgriMer.
 
Enfin, sur les cinq premiers mois de la campagne 2019-2020, les prix des vins français sans IG diminuent par rapport à la même période de la campagne précédente (-15%), toutes couleurs confondues, en particulier ceux des vins sans cépage.
 
Pour votre parfaite information, retrouvez ici la note de conjoncture Agreste.

Elise - 08:34 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Assemblée Générale : notez la date du 17 mars

Vignerons Indépendants du Loir-et-Cher

L'Assemblée Générale des Vignerons Indépendants du Loir-et-Cher aura lieu le mardi 17 mars en fin de journée.

Bloquez la date dans vos agendas !

L'horaire précis et le lieu vous seront communiqués prochainement.

Elise - 08:09 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Jeudi 20 Février 2020

Rencontres Nationales 2020 : les inscriptions sont ouvertes

8 et 9 avril dans le Tarn

Rendez-vous les 8 et 9 avril prochains pour participer aux Rencontres Nationales qui se dérouleront dans le Tarn, à Gaillac, autour du thème "Cépages : de l'origine à l'originalité".
 
Téléchargez ici le programme des Rencontres 2020 !

Téléchargez ici le bulletin d'inscription des Rencontres 2020 !


Elise - 08:28 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Vignobles du Centre : expliquer le métier de vigneron

Action de communication

Suite à un débat en conseil d'administration sur les préjugés que les riverains et consommateurs peuvent avoir sur le métier de vigneron, une réflexion est lancée pour mettre en place une action de communication qui améliorerait les relations de voisinage.

Les jeunes vignerons de Pouilly, Sancerre et des vignobles du Centre sont tous conviés à une première réunion qui se tiendra ce jeudi 20 février à 18h30 à Verdigny-en-Sancerre (Au Domaine Girard – route de Saint-Satur).

Elise - 07:19 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Mercredi 19 Février 2020

Revoir le Webinaire export sur le marché anglais

Vidéo

Alors que la sortie du Royaume-Uni de l'UE est effective, les Vignerons Indépendants de France et le CIC ont organisé un webinaire jeudi 13 février.
 
=> Pour voir ou revoir le webinaire "Développer le marché Anglais malgré le BREXIT", cliquez ici.

Elise - 07:19 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Mardi 18 Février 2020

Fermeture de la fédération

La fédération sera fermée du mardi 25 au vendredi 28 février.

Merci d'anticiper vos demandes (capsules, assurance-crédit, investissements, etc.).

Les messageries téléphonique et électronique prendront vos messages, qui ne seront toutefois pas traités pendant cette période.

Elise - 08:26 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Lundi 17 Février 2020

Comprendre l'attractivité des métiers viticoles

Inscrivez vos salariés !

Dans le cadre du CAP Viticulture, les acteurs de la filière viticole du Centre Val de Loire se mobilisent pour mieux comprendre les métiers viticoles dans l'objectif d'améliorer leur attractivité et de faciliter les embauches.

Le point de vue des employeurs étant relativement bien documenté, les acteurs de la filière souhaitent recueillir le point de vue des salariés sur les métiers qu'ils exercent au quotidien.
 
Trois matinées ont été programmées, avec 2 ateliers d'échanges à destination des salariés sur les thématiques suivantes :
 
Atelier 1 : Mon parcours professionnel présent et à venir
 
•    recrutement (réseaux et processus de recrutement, intégration et accueil dans l'entreprise, image du métier)
•    formation et compétences (définition des missions, moyens matériels et humains, perspectives d'évolution)
 
Atelier 2 : Mon métier au quotidien
 
•    communication et relations (ambiance dans l'entreprise, relation employeur-employé, communication interne)
•    conditions et organisation du travail (pénibilité et ergonomie, temps et rythme de travail, santé et sécurité au travail)

Vous êtes employeur : envoyez vos salariés participer à cette demi-journée.

L'échange d'expérience sera profitable pour eux, pour votre exploitation et globalement pour la filière, qui pourra ensuite mettre en place des actions concrètes pour répondre aux problématiques de recrutement.
 
Vous êtes salarié : demandez à votre employeur de pouvoir participer à une de ces rencontres professionnelles.

Retrouvez ici le lien pour l'inscription à utiliser ou à faire suivre.

Un accueil café sera ouvert à partir de 8h30 et un buffet sera offert à la fin de la matinée.

mercredi 25 mars 2020
de 8h30 à 12h00
Salle des fêtes de NOYERS-SUR-CHER (41)

mardi 31 mars 2020
de 8h30 à 12h00
Chambre d'agriculture d'Indre-et-Loire à CHAMBRAY-LES-TOURS (37)

jeudi 2 avril 2020
de 8h30 à 12h00
Salle des fêtes de MENETOU-SALON (18)

Elise - 10:46 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Jeudi 13 Février 2020

Pique-nique 2020 : inscrivez-vous !

10ème anniversaire !!

En 2020, le « pique-nique chez le vigneron » fête son dixième anniversaire !

Il aura lieu comme chaque année lors du week-end de la Pentecôte, soit les 30-31 mai et 1er juin 2020.

Pour profiter de la belle dynamique de l'événement, rien de plus facile !

Vous accueillez amis, clients et visiteurs de passage dans un espace que vous aménagez pour l’occasion avec tables, chaises, parasols…

Chaque visiteur apporte son panier-repas et vous offrez le vin.
Il s’agit d’organiser un moment simple et chaleureux.

Ce pique-nique est celui de chaque vigneron qui le façonne à son image.

C'est une excellente occasion d'expliquer votre métier, vos pratiques, en créant un lien de convivialité fort avec vos visiteurs, en leur faisant partager une expérience mémorable, qu'ils emporteront en bouteilles !

Inscrivez-vous en téléchargeant ici le bulletin d'inscription (valable exclusivement pour les adhérents du Centre Val de Loire).

Elise - 08:50 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Mercredi 12 Février 2020

Indication du taux de sulfites

Réponse de la DGCCRF

Une question ayant été posée sur la possibilité d’indiquer le taux de sulfite sur les bouteilles de vin, les Vignerons Indépendants l'ont faite remonter auprès de la Direction Générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).
 
En retour, la DGCCRF a indiqué les éléments suivants :

-> Au-delà de 10 mg/l, la présence de sulfites doit être indiquée au consommateur par le biais de la mention « contient des sulfites » ou « contient de l’anhydride sulfureux ».

-> Il est possible d’indiquer la teneur en sulfites sur l’étiquette, mais il s’agit d’une indication facultative.
Une telle mention est donc acceptée, dès lors qu’elle ne trompe pas le consommateur.
La DGCCRF conseille d’utiliser une mention telle que « <50mg/l » plutôt qu’une teneur exacte qui pourrait se révéler fausse à l’analyse.
 
Pour mémoire, l’indication de la teneur en sulfites doit comprendre les sulfites présents naturellement et les sulfites ajoutés par l’opérateur.

Elise - 06:44 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Mardi 11 Février 2020

Investissements 2020 : report date clôture au 6 mars

Un délai supplémentaire

Le dépot des demandes d'aide aux investissements de l'OCM viti vinicole est ouvert depuis le 9 décembre 2019 via le téléservice Viti Investissement, accessible depuis le portail de FranceAgriMer.

Après consultation des membres du Conseil Spécialisé Vin, FranceAgriMer a décidé de reporter la clôture du téléservice Viti Investissement au vendredi 6 mars à midi.

La décision sera publiée au Bulletin Officiel du Ministère de l'Agriculture ce jeudi 13 février.

Elise - 14:31 - rubrique Actualités de la filière - Version imprimable - Permalien

Lundi 10 Février 2020

La CEVI lance une étude sur l’impact sur la filière européenne

Taxes americaines

Face à la menace toujours persistante d’une hausse des tarifs douaniers pour le vin de la part de l’administration américaine et à l’insuffisance des mesures annoncées jusqu’à présent par la Commission européenne, la CEVI a adressé un nouveau courrier au commissaire à l’agriculture pour demander la création d’un fonds de compensation européen tout secteur confondu.
 
Afin d’appuyer cette demande, elle a lancé en interne une enquête auprès des membres de la CEVI pour évaluer l’impact des taxes américaines sur les vignerons exportant aux Etats-Unis.

L’étude révèle notamment que même dans les pays où la hausse de 25% ne s’applique pas, comme l’Italie, les vignerons se retrouvent impactés par celle-ci. 

Aussi, les mesures en cours d’adoption au niveau européen concernant les aides de promotion pays-tiers pourront certes soutenir un certain nombre de vignerons, mais ne pourront pas compenser les pertes encourues.
 
Le 13 février prochain aura lieu à Strasbourg la première réunion de l’intergroupe vin, spiritueux et produit de qualité.

Cette réunion constitutive sera dédiée aux questions d’export avec, bien entendu, pour sujet central les taxes américaines.

La CEVI ne manquera pas d’être présente et de renouveler ses demandes, en espérant obtenir le soutien des députés européens.

Elise - 12:43 - rubrique CEVI (Confédération Européenne) - Version imprimable - Permalien

Vendredi 07 Février 2020

Les Biocontrôles à Millésime Bio

A l’occasion de Millésime Bio, 250 vignerons et professionnels de la filière vin ont participé à une conférence sur les Biocontrôles organisée par Syngenta.
 
Pour protéger le vignoble, l'utilisation de produits dits "alternatifs" est une des voies parmi les solutions à intégrer.

Les biocontrôles sont de nouvelles méthodes de protection des végétaux basées sur l’utilisation de mécanismes naturels. Ils s'intègrent de plus dans les programmes de traitement. 
 
Pour Laurent BRAULT, le biocontrôle est une piste majeure pour réduire l'IFT.
Ce critère est déterminant pour la certification HVE.
L’IFT des produits de Biocontrôle ne rentre pas dans le calcul de l’IFT de l’exploitation.
 
Frédéric Maillet, vigneron indépendant HVE dans le Vaucluse a partagé son retour d'expérience de l'usage des biocontrôles Syngenta.
Les programmes de traitements peuvent être repensés avec l'aide de ces nouvelles méthodes de protection des végétaux basées sur l’utilisation de mécanismes naturels.
 
Les tables rondes ont mis un coup de projecteur sur la nécessité pour les vignerons de s'engager dans une démarche environnementale pour répondre aux attentes des consommateurs.
 
Syngenta a entamé sa transformation et propose des solutions à durabilité économique avec des produits faibles en IFT.
Ces nouvelles solutions répondent à toutes les formes de viticultures qu'elles soient conventionnelles, HVE, BIO ou biodynamie.

Elise - 18:49 - rubrique Partenaires - Version imprimable - Permalien

Plus d'articles :

Enregistrer
Enregistrer

Recherche


Archive : tous les articles

Archives par mois

Liens utiles

















EnregistrerEnregistrerEnregistrer


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.