S'identifier - Contact



Lundi 08 Juillet 2024

Les Vignerons Indépendants reprennent le travail avec les députés élus

Elections Législatives

Sur les 14 circonscriptions viticoles de notre région, 2 nouveaux députés ont été élus (37-4ème circo et 45-3ème circo) et 12 députés sortants ont été réélus.

Les quatre fédérations départementales du Centre Val de Loire vont reprendre contact avec les députés (ré)élus en leur rappelant l’importance de la viticulture et le poids du réseau Vigneron Indépendant, aussi bien au niveau départemental que national.

Pour présenter les axes clés du mouvement, nous utiliserons le document Cap 2027 qui reprend les 3 axes de la feuille de route portée par les Vignerons Indépendants.

- 15:36 - Permalien

Vendredi 05 Juillet 2024

3 questions à Catherine Médard

Vigneronne au Vignoble Alain Robert à Chançay (37)

 


1. Vous avez assisté aux interventions sur l’œnotourisme lors de l’AG de la fédération 37. Pensez-vous que l’œnotourisme soit un bon moyen d’attirer de nouveaux clients au domaine ?

Aujourd’hui oui, inévitablement.

Dans une société où les modes de consommation du vin évoluent de façon significative, c’est à nous vignerons de réagir et de mettre en place de nouvelles façons d’accueillir notre clientèle et surtout une nouvelle clientèle qui va venir compléter celle que nous avons déjà.

Quelle que soit l’offre oenotouristique proposée, la communication que nous ferons autour de nos événements atteindra des consommateurs qui spontanément ne seraient pas venus jusqu’à nous en temps normal.

L’oenotourisme c’est viser un nouveau segment de clientèle désireux de vivre une expérience oenotouristique en venant à la rencontre du vigneron dans ses vignes ou sa cave.
 
2. Qu’avez-vous retenu des différentes interventions ?

L’oenotourisme c’est d’abord la présentation de notre métier, de notre terroir et notre savoir-faire.
La clientèle prête à expérimenter l’oenotourisme est à la recherche d’authenticité. J’ai retenu qu’il fallait avant tout rester soi-même, tout simplement.
Le premier atelier mis en place ne doit pas nécessairement demander un budget conséquent et des moyens techniques et humains importants. Chaque vigneron a sa personnalité, c’est aussi ça que le visiteur va rechercher.

L’exemple des Valmer’Apéro de Jean de Saint Venant le montre. Jean a mis en place l’idée d’apéros sur les mois d’été de manière simple et authentique. Ses visiteurs recherchent du partage chez le vigneron, de la convivialité, autour de quelques verres et d’une planche à déguster.
Que chercher de plus ?!

L’intervention de l’ADT a mis en évidence que nous ne sommes pas tout seuls pour se lancer dans l’aventure de l’oenotourisme, le département met des moyens en œuvre pour nous y aider.

Enfin je note l’importance de la digitalisation des nouveaux moyens de communication.
Depuis le covid, les habitudes des visiteurs, concernant notamment les réservations, ont considérablement évolué.

A nous vignerons indépendants de prendre des places et le virage du digital ! L’automatisation des prises de rdv en ligne au domaine en est un réel exemple.
 
3. Et pour votre domaine, avez-vous des perspectives de développement en œnotourisme ?

L’oenotourisme existe déjà sur notre domaine, via notre partenaire indépendante (Rendez-Vous dans les Vignes) qui propose des ateliers de dégustation et visites de vignes et de cave.
L’objectif, c’est une immersion dans un petit domaine viticole familial et à taille humaine.
Dans notre cas, si nous devons allons plus loin, je pense que ce serait en effet la digitalisation de la prise de rdv, car ce n’est pas toujours simple de recevoir les visiteurs parfois à l’improviste entre le bureau et les vignes.

J’aime bien l’idée soulevée durant l’AG de mettre en place des moments oenotouristiques durant l’été à l’échelle du réseau des Vignerons Indépendants, tels que les Apéros Gourmands de nos collègues alsaciens.
Chaque week-end de l’été il y aurait minimum un vigneron sur le département qui proposerait l’Apéro Gourmand.
Libre à chacun de s’inscrire dans cette démarche oenotouristique sur 1 ou plusieurs week-ends. Moments relayés par les offices de tourisme auprès des visiteurs.

Voilà une belle idée pour se lancer dans l’oenotourisme en 2025 !

- 15:38 - Permalien

Jeudi 04 Juillet 2024

Etiquetage des ingrédients

Nouveau guide de la DGCCRF

La Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes publie un guide sur la nouvelle réglementation ingrédients / calories.

Ce document porte uniquement sur le sujet des ingrédients et de la déclaration nutritionnelle.

Nous sommes toujours en attente du guide complet sur l’étiquetage. Celui-ci, qui reprendra l’ensemble de la réglementation, devrait être publié avant la fin de l’été.

La note synthétique des Vignerons Indépendant reste disponible sur simple demande auprès de votre fédération.

Téléchargez ici le guide de la DGCCRF.

- 15:34 - Permalien

Lundi 01 Juillet 2024

L'obligation du bouchon solidaire étendue aux BIB

Le décret du 28 décembre 2020 a apporté l’obligation d’avoir des bouchons plastiques solidaires dans les emballages (solidaires = qui doivent rester attachés au corps de l'emballage).

Le sort des bouchons des Bag-In-Box et, plus précisément, de la languette d’inviolabilité devant être retirée avant la première ouverture n’était pas encore clarifié.

Le gouvernement a répondu à un sénateur, confirmant que des languettes d’inviolabilité amovibles ne pouvaient plus être utilisées.

Ainsi, les robinets achetés à partir du 3 juillet 2024 doivent être équipés de languettes ou bagues d’inviolabilité solidaires.

À noter que les robinets achetés avant la date du 3 juillet peuvent être utilisés jusqu’à écoulement des stocks.

Précision : le bouchon solidaire permet de limiter l'éparpillement des déchets dans la nature. Par ailleurs, quand les petits éléments d'emballages sont liés au reste de l'emballage, ils sont plus facilement orientés en centre de tri et ainsi mieux recyclés.

Pour en savoir plus sur la règlementation autour du bouchon solidaire  
 → Ecoutez le podcast de Citeo 🎧 (4 min)

- 15:08 - Permalien

Vendredi 28 Juin 2024

Dispositif de prêt relai pour le paiement des avances

FranceAgriMer

Depuis plusieurs semaines, les organisations professionnelles dont les Vignerons Indépendants dénonçaient les longs délais d’attente des vignerons pour le versement des avances des dispositifs d’aide à l’investissement et à la restructuration du vignoble.

Reconnaissant des problématiques de disponibilité d’enveloppe budgétaire pour cette campagne, FranceAgriMer a mis en place un dispositif de prêt relai pour les opérateurs ayant fait des demandes d’avance.

Ce dispositif permettra de pallier les retards de paiement d’avance en attendant la nouvelle enveloppe budgétaire communautaire du mois d’octobre.

La méthode retenue est un système de prêts à taux zéro qui constitue une aide « de minimis » (seuls les intérêts qui vont courir jusqu’au mois d’octobre seront comptabilisés pour le calcul du plafond de minimis, pas le montant de l’avance).

Le dispositif sera ouvert en deux étapes, d’abord pour les opérateurs ayant demandé une avance pour les mesures investissement et promotion pays-tiers, qui vont recevoir un mail de FranceAgriMer les prévenant de ce dispositif avant la fin de cette semaine, puis courant juillet pour les vignerons ayant demandé une avance dans le cadre de la restructuration du vignoble.

Pour les mesures Investissement et Promotion Pays Tiers :

Un mail a été envoyé le jeudi 27 juin aux vignerons ayant demandé une avance afin de leur proposer de souscrire à ce système de prêt relais. Ils devront répondre dans un délai de 10 jours.

Le paiement se fera autour du 15 juillet et les services territoriaux de FranceAgriMer devraient être en mesure de répondre aux questions des vignerons.

Pour la mesure Restructuration :

Une deuxième vague sera ouverte à partir du 8 juillet par le biais d’une application en ligne accessible avec un lien qui sera donné ultérieurement.

Un mail devrait être envoyé lors de l’ouverture de la mesure (8 juillet). La demande se fera directement en ligne avec une calculette automatique.

Le paiement est prévu pour la dernière semaine de juillet ou la première semaine d’août.
Vous trouverez la mesure publiée en pièce jointe.

Pour les opérateurs qui ne souhaiteront pas souscrire à ce dispositif de prêt relai, les paiements pourront se faire à partir du 15 octobre prochain.

- 19:07 - Permalien

Jeudi 27 Juin 2024

« Attirer de nouveaux clients au domaine »

Retour sur l'AG 37 du 26 juin

C’est le thème sur lequel les Vignerons Indépendants d’Indre-et-Loire ont travaillé lors de leur Assemblée Générale, qui s’est déroulée le 26 juin, sous la présidence de Vincent Couly.

Le nouveau président de la fédération départementale est déjà très engagé dans son domaine sur l’œnotourisme. Il souhaite développer une dynamique positive dans tout le département.

« 89% des Vignerons Indépendants accueillent des clients au domaine : c’est au cœur de notre métier de vigneron » a rappelé Ludovic Walbaum, Président du pôle œnotourisme d’Atout France.
« On peut, on doit, aller plus loin et attirer de nouveaux clients au domaine en tirant une valeur ajoutée de nos paysages, de notre patrimoine, de nos histoires. »

Depuis la pandémie de covid-19, les habitudes de réservation des touristes ont fortement évolué. Il ne suffit plus d’être visible dans son office de tourisme, chez les commerçants, d’avoir une belle signalétique et un site internet soigné.

La moitié des touristes se rendent directement sur les plateformes internationales (Booking, Tripadvisor, Getyourguide…) pour trouver leurs hébergements et leurs activités, parmi lesquelles les activités oenotouristiques dans les domaines viticoles.

La réservation en ligne devient incontournable, et c’est une opportunité dont les Vignerons Indépendants comptent bien se saisir.

En effet, la réservation en ligne permet à la fois plus de visibilité, mais également une bien meilleure organisation pour les vignerons, qui peuvent mieux contrôler le temps et les périodes qu’ils consacrent aux visites et aux différentes prestations qu’ils proposent.

Cela simplifie grandement la gestion des ressources, à commencer par le temps et le personnel.

« Nous travaillons sur une offre qui va permettre à nos adhérents non seulement d’accéder à un logiciel de réservation en ligne, mais également d’être présents sur un site de réservation « Vigneron Indépendant ». Il agrègera dans un agenda unique les informations en provenance d’autre logiciels et d’autres plateformes » a expliqué Christophe Chevré, chargé du développement des entreprises aux Vignerons Indépendants de France.

Yasmine Mamma, directrice de l’Agence Départementale du Tourisme (ADT 37), est venue expliquer comment son organisation pouvait accompagner la filière.

Sa mission est de faire rayonner la destination « Touraine Val de Loire » auprès du grand public et des professionnels du voyage : « L’œnotourisme est en bonne place dans notre stratégie 2030, nous sommes très engagés et nous voulons aller encore plus loin, en travaillant avec les vignerons. »

L’Assemblée s’est terminée en expérimentant la belle prestation mise en place par Jean de Saint Venant au Château de Valmer.

Les Valmerapéros accueillent les visiteurs les mardis soir dans le cadre enchanteur des jardins de Valmer, autour de planches apéritives et de verres de Vouvray.

Jean de Saint Venant a expliqué comment il avait construit son projet, en répondant à une attente de ses visiteurs : passer un bon moment ! « Il faut partir sur des choses simples qui nous correspondent » a-t-il insisté.

Conclusion de l’Assemblée : Pour construire une bonne prestation oenotouristique, il faut être soi-même, sincère, authentique. Pour qu’elle fonctionne bien, cette prestation doit être tarifée, disponible à la réservation en ligne et respectueuse de la promesse au client.

Vincent Couly souhaite maintenant réunir un groupe de vignerons intéressés pour travailler avec l’ADT sur une nouvelle prestation oenotouristique à proposer aux visiteurs de la Touraine.

- 18:13 - Permalien

Lundi 17 Juin 2024

Nouvelles modalités de remboursement du GNR

À compter du 1er juillet, le remboursement pourra se faire directement sur la facture, à condition d’être éligible et de fournir une attestation unique à votre distributeur.

Toutes les personnes éligibles au tarif réduit d'accise (ex-TICPE) peuvent en bénéficier, sous réserve que les recettes tirées de l'activité agricole soient supérieures à 10 % du montant total de leurs recettes.

Le portail pour se procurer l’attestation a été ouvert par les douanes : accès ici.

Votre attestation doit être transmise une seule fois au distributeur avant la première livraison.

Une mise à jour de cette attestation est prévue simplement une fois tous les trois ans.

Téléchargez ici le guide qui vous guidera dans la procédure.

- 12:45 - Permalien

Vendredi 14 Juin 2024

AG des Vignerons Indépendants du Loir-et-Cher

RV à Troglo Degusto le 10 juillet

Les Vignerons Indépendants du Loir-et-Cher tiendront leur AG annuel le mercredi 10 juillet à 18 heures à Bourré (41).

Après l'indispensable (mais courte) partie statutaire, partez à la découverte de Troglo Degusto, élu "Meilleur Site Oenotouristique de France 2023" dans le cadre des Trophées de l'Oenotourisme.

La visite est offerte par la fédération à ses adhérents : venez nombreux !

En attendant l'invitation par courrier postal, réservez bien votre date ;)

- 12:50 - Permalien

Jeudi 13 Juin 2024

Attirez de nouveaux clients au domaine

Les outils oenotouristiques efficaces

L'oenotourisme sera le thème central de l'AG des Vignerons Indépendants d'Indre-et-Loire et de la Sarthe qui se tiendra le mercredi 26 juin au Château de Valmer à Chançay.
 
Plusieurs intervenants enrichiront les débats : Ludovic Walbaum, Président du Pôle Oenotourisme d'Atout France, Yasmine Mamma, directrice de l'ADT 37, Christophe Chevré, responsable du pôle "développement des entreprises" des Vignerons Indépendants de France, et Jean de Saint Venant, propriétaire du Château de Valmer.

Les adhérents des fédérations voisines intéressés par le thème de la soirée sont également les bienvenus.

Inscription préalable auprès de votre fédération.

- 12:49 - Permalien

Mercredi 12 Juin 2024

3 questions à Ambroise Demonceaux

Nouveau Président des Vignerons Indépendants de l'Allier

 
1. Vous venez d’être élu à la présidence de la fédération de l’Allier, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Après 12 ans chez Boiron et 15 ans chez Apple, principalement hors de France (Etats-Unis, Royaume-Uni et Singapour) j’ai repris avec mon ami William Tay-Pamart le Clos de Breuilly, un domaine de 10 hectares à Cesset sur l’appellation Saint-Pourçain.
Néo-vigneron, j’ai beaucoup de plaisir à apprendre ce nouveau métier. Je suis marié et j’ai 4 enfants entre 28 et 34 ans.
 
2. Vous avez créé votre domaine récemment, pourquoi avez-vous choisi d’adhérer aux Vignerons Indépendants ?

Le Clos de Breuilly est un des plus anciens domaines de Saint-Pourçain et date de 1880. Nous ne l’avons pas crée mais “rendu à la vie” après 30 ans de fermage. Nous revendiquons le caractère artisanal de notre activité et le souci de préserver notre terroir, des valeurs que nous avons retrouvées chez les Vignerons Indépendants.
D’autre part nous pensons que l’union fait la force pour défendre les intérêts des vignerons indépendants à l’ODG et promouvoir notre petite appellation auprès des professionnels du vin et du grand public.
 
3. En tant que nouveau président, avez-vous des projets ou des ambitions pour la fédération de l’Allier ?

Avec l’aide de Corinne Laurent, qui va continuer à s’impliquer dans les instances régionales et nationales, et celle d’un bureau renouvelé, je compte me concentrer cette année sur l’action locale à savoir fédérer les Vignerons Indépendants de Saint-Pourçain et collaborer avec la coopérative pour promouvoir les vignerons de l’Allier auprès des pouvoirs publics, des professionnels du vin et du grand public.

- 12:42 - Permalien

Mardi 11 Juin 2024

Dissolution de l'Assemblée Nationale

Ces sujets qui ne doivent pas être mis en suspens

L'annonce du président de la République a porté un coup d'arrêt au travail législatif, et les remous politiques en découlant ne doivent pas mettre de côté les sujets agricoles.

Plusieurs dossiers sur lesquelsles Vignerons Indépendants de France travaillaient sont actuellement à l’arrêt.

Interrogé par Vitisphère, Jean-Marie Fabre insiste sur le fait que le vignoble ne doit pas être la victime collatérale de cette dissolution de l’Assemblée nationale.

Concernant le PLOA, les sujets portés par la Confédération, comme la lutte contre les vignes en friche, les zones de transition des nouvelles constructions, la pérennisation du TO-DE ou la baisse de la fiscalité, restent des sujets primordiaux qu’il faudra travailler, quel que soit le nouveau gouvernement.

L’autre sujet à ne pas voir masqué par la politique est la réduction du potentiel de production.

De nombreuses discussions et négociations ont eu lieu avec le ministre de l’Agriculture, et Jean-Marie Fabre encourage Marc Fesneau à faire rapidement une demande officielle auprès de la Commission européenne.

Vous trouverez ici l'interview de Jean-Marie Fabre par Vitisphère.

- 10:27 - Permalien

Lundi 10 Juin 2024

Parlement Européen

Composition de la délégation française élue

La France est représentée au Parlement Européen par 81 eurodéputés, un gros contingent attribué en fonction de la population de chaque pays.

Nouvelle composition du Parlement, les points clés de l’élection, le calendrier à venir, présentation des nouveaux élus français : téléchargez la synthèse transmise par Vin & Société.

- 19:53 - Permalien

Plus d'articles :




Notez bien !

Les informations présentées dans ce blog sont destinées
aux Vignerons Indépendants adhérents, présents sur le territoire de la fédération du Centre Val de Loire.



Enregistrer
Enregistrer

Recherche


Archive : tous les articles

Archives par mois

Liens utiles

















EnregistrerEnregistrerEnregistrer


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.